Carlos DesignerCarlos Designer
architecture d'intérieur, décoration, design d'objets

Partir en France

CARLOS PUJOL, ARCHITECTE D’INTÉRIEUR, NOUS ENTRAÎNE À LA DÉCOUVERTE DE REIMS, VILLE CULTURELLE ET PÉTILLANTE. CHAMPAGNE !

Depuis des siècles, Reims et le champagne partagent une belle histoire commune. Les coteaux, maisons et caves dont la « valeur universelle exceptionnelle » a été reconnue récemment par l’Unesco font resplendir la ville partout en France et au- delà des frontières de l’Hexagone. Même sur place, le « roi des vins » règne en maître:

« Le champagne est partout à Reims, très ancré dans nos mœurs et dans notre quotidien. Et quand on habite ici, on a toujours au moins un viticulteur dans notre entourage. » Carlos Pujol en sait quelque chose, lui qui a imaginé le fastueux décor intérieur des salons de réception de plusieurs maisons de champagne prestigieuses comme Mouzon Leroux et Billecart-Salmon, ainsi que de la boutique du club Trésors de champagne. «Ce club réunit 28 vignerons qui partagent la même culture et la même philosophie de la vigne, tout en conservant leurs particularités. On n’est pas dans le registre des champagnes “de masse ”. La dégustation est plus confidentielle et on y découvre de véritables pépites. »

Pour Carlos, l’œnotourisme n’est pas une fin en soi, mais l’une des clés pour s’imprégner de l’art de vivre local. Et selon lui, plusieurs restaurants incarnent bien l’esprit à la fois chaleureux et épicurien de Reims : « L’Assiette Champenoise du chef Arnaud Lallement est un 3 étoiles Michelin très réputé, mais on peut y aller simplement pour boire l’apéritif et apprécier un grand moment de détente et de plaisir dans un décor très agréable. Les Crayères, classé 2 étoiles, est une autre excellente adresse pour sa gastronomie et pour son cadre magnifique, dans un parc boisé. En été, la terrasse offre une atmosphère hors du temps. Bien plus abordable, Le Coq Rouge ̧ est un barà vin, champagne et tapas un peu excentré et toujours bondé (il faut réserver!), mais vraiment très sympa. » 

Carlos Pujol tient à le rappeler, la « cité des sacres » possède en outre un fabuleux patrimoine historique incarné par la cathédrale, chef-d’œuvre de l’art gothique inscrit au patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco. « C’est l’un de nos joyaux urbanistiques, note-t-il. Elle est splendide quand on la regarde depuis le cours Langlet, qui est sans doute la plus belle artère de la ville avec son architecture éclectique des XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles bien préservée et le tramway qui passe depuis quelques années au milieu, sur ses aires gazonnées. Pour moi, c’est un sans-faute ! » Reims ne reste pas figée dans le passé, et c’est aussi ce qui plaît à ce Catalan d’origine : « Par exemple, le Boulingrin, où je vis, est le quartier des métiers de bouche, et il est en pleine renaissance. Les halles, de style Art déco, ont été rénovées et le marché est incroyablement vivant et animé. Dans le même quartier, j’aime bien également la petite rue Henri IV, remplie de brocanteurs, d’antiquaires, de boutiques de mobilier. » Carlos Pujol se félicite aussi de voir la vie culturelle locale dynamisée par des lieux comme la Comédie « qui propose une programmation théâtrale très variée » ou la Cartonnerie », «une salle de concerts qui ressemble à une carcasse d’acier avec du béton ciré au sol et qui reçoit régulièrement la nouvelle scène musicale locale: des artistes comme Yuksek, The Shoes, ou Barcella ».

À moins d’une heure de Paris en train, Reims joue dans la cour des grandes, avec beaucoup de panache et d’inventivité.

 

ENCADRE :

Natif de Barcelone en Espagne, Carlos Pujol est arrivé en France à l’âge de 7 ans. Il a été étudiant à Reims, puis à Paris, Lyon, Bordeaux avant de revenir vivre à Reims, d’où sa femme est originaire. Il partage son temps entre Paris et Reims (il dispose d’un bureau dans les deux villes), et le reste de la France ou l’étranger, là où l’amènent ses projets professionnels. Sa marque de fabrique? « Faire “danser” matières, matériaux et matériels de toutes sortes pour métamorphoser les espaces. » carlos.fr